03/03/2009

Sourire

Il est très facile d'avoir le sourire aux lèvres quand tout va bien dans sa vie !

Il est facile d'afficher une mine radieuse et de crier bien haut que la vie est belle lorsque la chance nous favorise sans cesse...

Il est facile de crier bien haut que la vie est magnifique lorsqu'on est entouré d'amis et que l'on reçoit des invitations de partout...

Et on se moque alors de ceux qui se plaignent tout le temps et qui affichent des mines tristes...
mais...

Mais attention...Il survient parfois des surprises auxquelles on ne s'attendait guère...

 

Ces surprises peuvent parfois être tristes. Elles peuvent remplir le cœur de chagrin et cela peut devenir très difficile à surmonter...

Qui n'a jamais été seul ne peut comprendre la solitude. Qui n'a jamais été malade ne peut comprendre la maladie. Qui n'a jamais été malheureux ne peut comprendre le malheur.

Il faut cependant toujours se rappeler que la pluie ne dure qu'un temps et que le soleil est toujours en place derrière les nuages.

Il arrive parfois que l'on ait une envie très forte de crier sa rage pour que tout le monde soit au courant que le cœur souffre

Dans de tels moments on a l'impression que le monde est injuste et que l'on reçoit sur sa tête toutes les tuiles qui tombent du toit. On a de fortes envies de crier à l'injustice et de se révolter...

Mais il faut dormir sur ses deux oreilles car il y aura toujours des amis pour veiller sur soi et apporter un réconfort dans les moments difficiles.

Il ne faut pas hésiter à afficher un sourire radieux car la joie que l'on apporte aux autres finit toujours par nous être rendue.

Il suffit souvent d'un seul sourire pour rendre sa journée et celle des autres remplie de gaieté

 fpce700l

09:36 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : vie, sentiments, un peu de moi, la louve |  Facebook |

03/09/2008

Bonne journée

texte08-tendresse

07:00 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : amour, coeur, jour, tendresse, sentiments, la louve |  Facebook |

25/07/2008

 

amour copie

06:15 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : amour, pensees, sentiments, la louve |  Facebook |

24/07/2008

Ne pas oublier le principal

Le principal c'est les valeurs spirituelles, la foi, la vigilance, la  famille, les amis, la vie.

 Mais l'appât du gain, la richesse, les plaisirs matériels nous fascinent tellement que le principal reste toujours de  côté. Ainsi nous épuisons notre temps ici bas, et nous laissons de côté l'essentiel:

 "Les trésors de l'âme".

 

Nous ne devons Jamais  oublier que la vie en ce monde, passe rapidement et que la mort arrive de façon inattendue. Lorsque la porte de cette vie se fermera pour nous, les lamentations ne serviront à rien. Nous vivons dans un monde rempli de problèmes, d'angoisses, de corruption, de vandalisme, d'injustices, où à chaque jour meurent des petits innocents, des parents de famille stressés, mais tout cela arrive parce que nous avons oublié le  principal...

 

L'AMOUR

LA PAIX

LA PURETÉ, LA TENDRESSE ET L'INNOCENCE DES ENFANTS

L'HUMILITÉ

LA SINCÉRITÉ

 

SOIS HEUREUX À CHAQUE INSTANT,

À CHAQUE MOMENT DE TA VIE,

AUSSI DIFFICILE QUE SOIT LE PROBLÈME.

LA VIE, NOUS N'EN AVONS QU'UNE,

PROFITES- EN, SOIGNE-LA, ÉPRENDS- TOI D'ELLE POUR QUE LORSQUE TU NE SERAS PLUS LÀ, TU N'AIES AUCUN REPENTIR MÊME SI TU AS MANQUÉ OU N'AS PU FAIRE QUELQUE CHOSE.

 signaturelouve7pk1

06:30 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, vie, pensees, sentiments, la louve |  Facebook |

24/11/2007

 

 

Y a des amours qui pleurent, y a des amours qui chantent,

Des amours qui font peur et des amours qui tremblent,

Des amours platoniques, tout est dans le regard,

Comme un vent de panique reste un peu à l'écart.

Y a des amours bidon, des amours de plumard,

Des amours de carton mais qui font des histoires,

Y a des amours passion qu'on ne contrôle pas,

Y a des amours prison dont on ne s'enfuit pas.

 Mais toi et moi, quel amour, quelle histoire !

Mais toi et moi, je ne peux plus y croire !

Mais quel amour, mais quel amour tu veux ?

On ne peut pas bâtir sur l'eau, faire d'histoire sans ego

Mais quel amour, mais quel amour tu veux ?

C'est comme una symphonia, uvanto patso di folia que pa

Mais quel amour, mais quel amour tu veux ?

Y a plus de tendresse, on se déteste,

Y a plus de magie, tant pis.

Y a des amours tendresse qui savent pardonner,

Y a des histoires de fesses ou de complicité,

Les sanglots des violons, comme disait Verlaine,

Pleurent sur ma chanson, je veux quelqu'un qui m'aime...

Barzotti

miroirmagique117684312745_art

23:51 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

14/11/2007

Si tu peux...

Si tu peux 

Si tu peux commencer ta journée sans caféine,

 

Si tu peux la terminer sans sédatif pour dormir,

 

Si tu peux être de bonne humeur, sachant ignorer tes maux et tes douleurs,

 

Si tu peux ne jamais te plaindre et ennuyer les autres avec tes problèmes,

 

Si tu peux comprendre quand ceux qui t'aiment sont trop occupés pour te donner de leur temps,

 

Si tu peux accepter qu'on te blâme pour une faute non commise,

 

Si tu peux croire qu'on prendra soin de toi jusqu'à la fin de ta vie,

 

Si tu peux accepter toutes les critiques sans jamais te rebiffer,

 

Si tu peux endurer la grossièreté de certains gens sans jamais les corriger,

 

Si tu peux faire face à la vie sans jamais mentir ou décevoir,

 

Si tu peux manger la même nourriture chaque jour et en être heureux,

 Si tu peux aimer sans condition sans rien attendre en retour...  Hé bien, mon ami(e), tu es PRESQUE aussi parfait(e) que ton CHIEN.

 

chien rose

11:31 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

26/09/2007

Partir

partir

 

Pour mieux revenir plus tard...je l'espère. Pour l'instant j'ai besoin de mettre un peu de distance entre le monde virtuel et ce qui m'entoure vraiment, la vie quoi ! Puis depuis que j'ai commencé ce blog, tellement de choses ont changé dans mon existence. Heureusement dans le bon sens du terme. Je ne me sens plus vraiment solitaire.

En ce moment, je me sens, probablement à cause de tous ces changements, un peu à court de sujets.

 

Je reviendrai plus tard quand j'aurai à nouveau quelque chose à partager avec vous et non pour parler dans le vide.

 

Fondecran13B

 

19:30 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

 

Quand on a pris conscience que chaque jour pouvait être le dernier, on peut corriger sa façon de vivre. On arrive à se débarrasser de la mesquinerie, des motifs d'irritation, des chimères et des futilités.

 

Comment fait-on pour se défaire de la petitesse ? Imaginez : vous avez un querelle avec un de vos parents et vous découvrez qu'il n'a plus qu'une journée à vivre. Que faites-vous ? Evidemment, vu sous cet angle... C'est souvent trop tard que nous comprenons la valeur de nos parents. Nous regrettons alors de ne pas les avoir mieux traités et entourés. Si vous gardez bien cela à l'esprit, plus jamais vous ne vous querellerez avec vos parents, ou ne tiendrez rancune à un frère.

 

Si vous même vous saviez condamné, votre relation à l'autre serait différente.Vous ne perdriez pas votre temps à des conversations stériles. La vie vous serait trop précieuse pour en perdre une seconde à de petites choses.

 

Faites-vous un atout de la crainte de perdre ce qui vous est précieux. Imaginez un instant que vous perdez la vue et l'espace de quelques minutes, marchez les yeux fermés, ou bien, imaginez que vous devez mourir demain. A quoi consacreriez-vous aujourd'hui ? A des futilités ou essaieriez-vous de le remplir de choses plus essentielles et plus éternelles ? Sentez-vous cette intensité de vie que fait naître la peur ?

 

"ETRE MAITRE DE SA PEUR" par le Rabbin Noah Weinberg

 

w6zk7olp

 

06:30 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/07/2007

Notre belle planète

le-monde-est-beau02

 

Protégeons-la.

17:45 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

11/06/2007

 

J'ai caché ma tendresse

Sous mon blouson de cuir

Pas question qu'on m'agresse

Qu'on me fasse souffrir

 

J'ai des larmes à revendre

Des rires à te donner

J'ai envie d'être tendre

J'ai envie de t'aimer

 

Aime-moi comme je suis

Je suis faite comme ça

Moitié roses et orties

Moitié roses et lilas

 

Entre douceur et violence

Entre soleil et pluie

Entre cris et silence

Je ballade ma vie

 

Aime-moi comme je suis

Je ne changerai pas

Aime-moi comme je suis

Je suis faite comme ça

 

J'ai appris à me battre

À pleurer seule la nuit

Je sais me mettre en quatre

Pour sauver un ami

 

J'ai la griffe facile

Je fais mal si je veux

Mais je deviens fragile

Dès que l'on m'aime un peu

 

3926843-lg

 

19:32 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

08/06/2007

 

239624248

11:15 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

29/05/2007

 

Sans s'annoncer, sans crier gare, il est là, il fait toujours partie de ma vie. Il arrive au moment où je m'y attends le moins, à n'importe quel endroit. Même dans les moments les plus joyeux de mon existence il peut ressurgir, me faisant un petit signe, qui veut dire "je suis toujours là". Un jour le plus vite possible d'ailleurs, je veux qu'il sorte de ma vie, que je puisse enfin profiter de tous les moments que m'offre mon existence. Un compagnon pareil, je n'en ai pas besoin, je ne l'ai jamais invité d'ailleurs, il est venu s'incruster. Il hante mon existence de moins en  moins mais quand partira-t-il définitivement ?

 

Ce compagnon, pas mal de personnes l'ont déjà recontré ou le cotoien t aussi comme moi ne sachant comment faire pour qu'il ne revienne plus.

 

Il s'appelle "le mal de vivre"

 

Time_in_a_Bottle_by_idgiebay

 

12:29 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

13/05/2007

Souvenirs, souvenirs...

L'autre jour en regardant des vieilles photos que j'avais scannées, j'avais envie de poster celle-ci. C'était le temps du bonheur. Il y a ma maman qui est toujours là pour mon plus grand bonheur, puis il y a ma soeur aînée qui nous a quittés il y aura 16 ans demain.

 

Scan0004

12:15 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Tristesse

Me voila assise dans un coin à ne penser à rien...

Me voilà assise dans un coin à rêver de mon destin...

Tu vois je ne suis pas celle que tu crois...

Tu vois je ne suis que celle-la!

Laisse-moi pleurer

Laisse-moi partir

Laisse-moi continuer

Laisse-moi me détruire

Laisse-moi parler

Laisse-moi mourir...

 

02852570848084b0cf69a9e35a45

 

01:30 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

08/03/2007

La peur

Tout est sombre autour de moi,
Depuis fort longtemps...
La solitude est grandissante de jour en jour
Et cette envie de fuir à jamais
Ne me laisse pas un moment de paix !
J'ne peux aller au-devant
Car la peur est là, tout autour
Sans me laisser de choix.
J'ai cette force inouïe de vouloir vivre
Dans un monde où l'amour
Sonne faux !
Si les hommes pouvaient devenir troubadour,
Il n'y aurait plus autant de maux,
De misères, de gens ivres...
J'n'ose avancer dans le chemin de la tourmente
Et des blessures profondes
Car je suis arrivée au bout.
Les hommes et les femmes vivent dans ce monde
Avec en eux, la joie de détruire
Notre avenir
Sans aucune attente...
Beaucoup trop sont en souffrance. Oui ! beaucoup !
La peur est en chacun de nous :
Peur de l'inconnu et de l'avenir,
Peur d'avancer face à ce monde fou,
Peur de subir et de souffrir...
L'envie de partir,
L'envie de mourir...
Si les hommes pouvaient devenir troubadour
Il n'y aurait plus de colère,
Il y aurait enfin la paix sur notre terre.
Mes peurs n'existeraient plus,
Je pourrais de nouveau croire et sans aucune retenue

 

000001430772LoRez

 

20:00 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/12/2006

Une journée très spéciale

Aujourd'hui mon fils ainé Tristan vient d'avoir 16 printemps.  Comme ces années ont passé vite.  Je me souviens encore de sa naissance comme si c'était hier. Mais tous ces souvenirs sont gravés dans ma mémoire. Hier, je tenais dans mes bras un nouveau né (enfin il mesurait déjà 55 cm) et aujourd'hui c'est un beau jeune homme qui me dépasse de 20 cm. Tout ce que j'espère c'est qu'il restera le bon fils comme il l'est. Qu'il reste sur le bon chemin.

Et je lui souhaite surtout de croquer la vie à belles dents. Qu'il profite de sa jeunesse car ça passe tellement vite.

 

1151855081

 

17:04 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/10/2006

Le diable, existe, je l'ai rencontré

 

Le soir où je l’ai vu il y avait un certain magnétisme j’étais irrésistiblement attirée. Lorsque nous nous sommes quittés il m’a embrassé. Ce baiser fut si doux qu’il m’a envouté. J’avais reçu le baiser du diable.

 

Mais même lui est capable du meilleur comme du pire. Avant de subir l’enfer, il m’a fait croire au paradis. Il est le partenaire idéal à tout point de vue. Sans m’en rendre compte il ma entrainé dans son cercle infernal où tout n’était que volupté. Je ne vivais plus que pour et part lui. Hélas, je pensais que c’était réciproque.

 

Cet amour, il fallait l’immortaliser en devenant l’épouse de Lucifer. Etant complètement aveuglée, comme un lapin pris dans un phare j’étais heureuse de concrétiser ce bonheur par écrit.

C’est là que j’ai signé un pacte avec le diable.

 

Aussitôt ce fut la descente aux enfers, je vu la métamorphose de la bête. C’était Dantesque pire que dans mes plus mauvais cauchemars. Il avait quitté son apparence humaine pour me montrer son vrai visage effrayant, un visage qui n’inspire que la peur. Il m’a anéanti, vampirisé.

 

Je n’étais plus que l’ombre de moi-même.

 

Un jour alors que j’ai pu me détourner de son emprise, j’ai réussi à défaire mes chaines. J’avais échappé à la bête…mais j’en ai bien peur…malgré tout il garde une emprise sur moi…nuit et jour il me hante, mon cœur reste cadenassé.

 

Il n’y a pas d’échappatoire lorsqu’on a vendu son âme au diable…

 

 

songforthemoon

17:03 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/10/2006

 

Nec cum te nec sine te ( Ni avec toi, ni sans toi )

 

dyn004_original_1024_768_pjpeg_2538914_ff27e36ca3fb8379eb2efdc2f34ab0e5

 

La louve vous souhaite une bonne nuit

23:36 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/09/2006

 

Hier je suis allée voir ma thérapeute pour la première fois. Le premier contact fut très bon. La séance a duré 1h 45 minutes. Lorsque je suis sortie je me sentais un peu confuse, elle sait faire remonter des émotions tellement fortes des histoires anciennes enfouies au fond de soi... En tout cas elle  sait mettre les gens à l'aise. La pièce est agréable. On s'appelle par son prénom. J'y retourne le 11 octobre. Je sais que le chemin sera long mais je suis confiante

 

15845_152198433_pleur_H171309_L

 

18:23 Écrit par Isabeau dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |