05/03/2012

Bonne semaine

« Les deux grands secrets du bonheur : le plaisir et l'oubli. » Alfred de Musset

422555_182252495218384_154146418028992_278135_75575335_n.jpg


06:41 Écrit par Isabeau dans Loups, Pensées | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

02/03/2012

LE TERRITOIRE DES LOUPS

 

LA mes amies ou amis des loups c'est NIKAN NASHOBA qui fait cet appel

( pas appel de la forêt de jack london ) mais du film qui est sorti le 29 février 2012

LE TERRITOIRE DES LOUPS


dont voici des commentaires :

Apparemment tués quatre loups pour les manger avec toute l'équipe ainsi que le directeur

Des images très violentes extraites du film, qui dépeint des loups mangeurs d'homme.
Les plus modérés affirment (voir l'extrait ci-dessous, ainsi que PETA) que l'équipe d'acteur a mangé de la viande de loup pour s'imprégner du rôle; beaucoup prétendent que 4 loups ont été tués, entre autre pour les utiliser en tant qu'objets animés.

A propos de la viande, Carnahan (le Directeur) a dit: "je savais à quel point cela allait être mauvais, et ce que nous allions affronter, alors on l'a fait tous ensemble. Nous avons tous ensemble mangé du loup, et ce n'était pas appétissant. C'était l'une de ces choses qu'il fallait faire, car je voulais qu'ils perçoivent le film que nous étions en train de tourner. Nous avons bouffé du loup,

L'acteur de "Love Actually" ou "Le Monde de Narnia" s'est attiré les foudres de la célèbre association de défense des animaux en avouant qu'il avait mangé du ragoût de loup, pour préparer son prochain film, "Le Territoire des Loups". En tant qu'Irlandais, Liam Neeson a confié qu'il avait "l'habitude des ragoûts étranges. Mettez-moi quelques carottes et des oignons là-dedans et ça me fait un dîner."

Liam Neeson a mangé du loup: PETA crie au scandale



Selon PETA, ces propos sont inacceptables et l'association appelle au boycott du film. D'autant plus que le réalisateur, Joe Carnahan, aurait commandé des carcasses de loups pour tourner certaines scènes du long-métrage. "Le Territoire des Loups" ("The Grey" en VO) sorti sur nos écrans le 29 février. (CD)

Alors si vous êtes sensibles sur ce point faites passer ce message dans vos blog
MERCI de votre compréhension mais à vous de juger, ou y aller ou ne pas y aller.
Moi non je n'irai pas.

pour l'amour du loup.jpg



19:33 Écrit par Isabeau dans Actualité, Cinéma, Loups | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/03/2011

Adieu à une Grande Dame

Notre Annie a fini de souffrir et s'en est allée, sans nous dire au revoir, ce que pourtant elle détestait. Repose en paix chère et belle amie. Aujourd'hui est le premier jour d'une vie dans un monde où Annie Girardot n'est plus. Plus du tout cette fois. Elle a souffert elle a aimé, elle a tant donné puis elle... a tout oublié. Rendons-lui la justice de ne pas faire pareil.

 

yp6ehx9g.jpg

 

 

Annie Girardot, une des plus grands actrices françaises nos a quittés hier à l’âge de 79 ans. Elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer.

 

Repose en paix, Annie, nous ne t’oublierons pas, tu laisses tant de belles choses derrière toi.

 

« Je ne sais si j'ai manqué au cinéma mais le cinéma m'a manqué énormément »

Annie Girardot

 

 

09:33 Écrit par Isabeau dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

08/02/2011

Décès

Gary Moore, un grand guitariste et chanteur, nous a quittés ce dimanche 6 février dans un hôtel à Estepona en Espagne.

Il était âgé de 58 ans. Selon les premières analyses des légistes, il semblerait que le guitariste, chanteur, compositeur et interprète qu'était Gary Moore soit mort d'une crise cardiaque. Le monde attend la confirmation officielle par les autorités. 

Il etait l'auteur du titre Parisienne Walkways, le plus grand succès commercial de Gary Moore, avec Still Got the Blues.

Comme le disait si bien Amaury, mon fils cadet lorsqu'il était petit "la guitare qui pleure"

 

R.I.P.

4 avril 1952

6 février 2011


Gary Moore - Parisienne Walkways
envoyé par Pierrot68. - Regardez d'autres vidéos de musique.

14:13 Écrit par Isabeau dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/02/2011

Bonne semaine

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.

 

Antoine de Saint-Exupéry

 

Doux-reves.jpg

07:20 Écrit par Isabeau | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2011

Il faut vivre avant de mourir

Profite de chaque instant de bonheur que la vie t'offre.

Il faut vivre avant de mourir.

Ne remets jamais à demain ce que tu peux faire aujourd'hui :

Demain, tu ne seras peut-être pas là.

Il faut vivre avant de mourir.

Dis-lui à quel point tu tiens à lui/elle, que tu l'apprécies pour ce qu'il/elle est pour toi !

Il faut vivre avant de mourir.

Ne gaspille pas ton énergie avec des futilités.

Il faut vivre avant de mourir.

Ne laisse pas le temps avoir le dessus sur toi.

Profite de chaque seconde de la vie.

Car il ne faut surtout pas oublier de vivre avant de mourir.

 

Auteur inconnu

 

overlay.jpg

14:07 Écrit par Isabeau dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/02/2011

C'est la chandeleur!

Pour commencer il serait sans doute utile de savoir que le mot CHANDELEUR vient du mot candelarum en latin ou pour faire simple candela en italien, signifiant chandelle.

 

loopyetcie123355124986_gros.jpg

Cette fête  contrairement à ce que l'on peut croire ne date pas d'hier .En effet déjà au temps des celtes,on trouvait un rite lié à la purification  pour ce peuple qui craignaient tant le noir et le froid au soir de la grande nuit d'Halloween.

 

L'hiver tirant à sa fin en février du moins en général dans certains pays.

 

Mais pourquoi faire des crêpes spécialement   le jour de la Chandeleur  peut on se demander...En fait on retrouve de nombreux symboles liés à la cet emblème de la chandeleur qu'est devenu la crêpe.

33b84c9d.gif

 

 

 

A commencer par sa forme de disque et sa couleur dorée  qui rappelait autrefois le soleil dont le retour commençait enfin à se préciser pour les peuplades du Nord de l'Europe et pour les Celtes. Une rumeur circula aussi, disant le pape Gélase revigorait avec des crêpes les nombreux pèlerins arrivés à Rome.

 

La crêpe était faite aussi à base du froment de la moisson précédente, que l'on utilisait en quantité  sans se priver pour une fois car  les futures moissons avec le printemps qui s'annonçait, n'étaient  plus très loin !

 

Selon les régions une tradition suit la façon de faire cuire les crêpes  comme par exemple: faire sauter la première crêpe sur l'armoire, car elle ne moisira jamais. Étant sensée préserver de la moisissure l'ensemble de la future récolte !

 

Ou encore il faut les faire sauter avec une pièce dans la main afin de s'assurer prospérité toute l'année.

 

Le tout bien sûr aux lueurs des chandelles, qui par la même occasion éviteront à la cuisine de rester enfumée pendant 3 jours !

 

c94f6667.gif

 

QUELQUES DICTONS

 

Quand à la chandeleur, le soleil est brillant, il fait plus froid après qu'avant

 

Soleil de la chandeleur annonce printemps, fleurs et bonheur

 

Pour la chandeleur, l'hiver meurt ou prend rigueur

 

A la chandeleur verdure, pâques neige forte et dure

 

A la chandeleur, le jour croit de 2 heures

 

A la chandeleur, il faut manger de la soupe dorée pour avoir de l'argent toute l'année

 

54b55da0.jpg

 

 

 

10:00 Écrit par Isabeau dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/02/2011

Marcel Marlier n'est plus

Le 18 janvier 2011, lorsque j’ai appris le décès du dessinateur, je n’avais malheureusement pas de connexion internet.

 

Maintenant que c’est chose faite, je tiens à lui rendre ce petit hommage car en effet, c’est un Monsieur qui a joué un grand rôle dans ma vie de petite fille. C’est avec ses albums que j’ai appris à lire. En ce temps là c’était dans la langue de Vondel, puisque je suis flamande. Par la suite, j’ai alterné dans les deux langues.

 

Tous ces albums m’ont fait voyager dans un monde si merveilleux que j’aurais voulu m’y plonger.

 

Merci Marcel de m’avoir fait tant rêver et d’avoir embelli mon quotidien durant toutes ces années.

 

Voic le tout premier album "Martine à la ferme" ou bien "Tiny op de boerderij"

 

4ed21b80-8b38-012d-18d4-0050569428b1.jpg

Le dos des premiers albums

 

fa0c9a70-8b31-012d-4a9c-0050569439b1.jpg

Mon préféré "Martine et les quatre saisons" ou "Tiny krijgt een kalender"

 

52062570-8f74-012d-0d91-0050569428b1.jpg

Martine est orpheline et moi un peu aussi. C'est encore une partie de mon enfance qui s'en va avec lui.                                 

 

12:56 Écrit par Isabeau dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/01/2011

Bonne Année 2011

mod_article2378745_1.gif

 

Que cette année soit remplie d’amour et partagée auprès de tous ceux qu’on aime.

 

Que tous vos rêves se réalisent, même les plus fous !!!

 

Soyez tous heureux et surtout en bonne santé

 

2726123024_1_17_mppmgK05.png

01:30 Écrit par Isabeau dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/12/2010

Les cloches du soir

Quand les cloches du soir dans leur lente volée

Feront descendre l’heure au fond de la vallée

Si tu n’as pas d’amis ni d’amours près de toi

Pense à moi ! Pense à moi !

 

Car les cloches du soir avec leur voix sonore

A ton cœur solitaire iront parler encore

Et l’air fera vibrer ces mots autour de toi

Aimez-moi ! Aimez-moi !

 

Si les cloches du soir éveillent les alarmes

Demande au temps ému qui passe entre nos larmes

Le temps dira toujours qu’il n’a trouvé que toi

Près de moi !

 

Quand les cloches du soir, si tristes dans l’absence

Tinteront sur mon cœur ivre de ta présence

Ah ! C’est le chant du ciel qui sonnera pour toi !

Pour toi et pour moi.

 

 

Quand les cloches du soir qui bourdonnent et qui pleurent

Iront parler de mort au seuil de ta demeure

Songe qu’il reste encore une âme près de toi.

Pense à moi ! Pense à moi !

 

M. DESBORDES-VALMORE 

 

19131_320686997043_174280387043_3449271_6122551_n.jpg

19:33 Écrit par Isabeau | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/12/2010

Clair de Lune

 

La lune était sereine et jouait sur les flots. -

La fenêtre enfin libre est ouverte à la brise,

La sultane regarde, et la mer qui se brise,

Là-bas, d’un flot d’argent brode les noirs îlots.

 

De ses doigts en vibrant s’échappe la guitare.

Elle écoute… Un bruit sourd frappe les sourds échos.

Est-ce un lourd vaisseau turc qui vient des eaux de Cos,

Battant l’archipel grec de sa rame tartare ?

 

Sont-ce des cormorans qui plongent tour à tour,

Et coupent l’eau, qui roule en perles sur leur aile ?

Est-ce un djinn qui là-haut siffle d’une voix grêle,

Et jette dans la mer les créneaux de la tour ?

 

Qui trouble ainsi les flots près du sérail des femmes ?

Ni le noir cormoran, sur la vague bercé,

Ni les pierres du mur, ni le bruit cadencé

Du lourd vaisseau, rampant sur l’onde avec des rames.

 

Ce sont des sacs pesants, d’où partent des sanglots.

On verrait, en sondant la mer qui les promène,

Se mouvoir dans leurs flancs comme une forme humaine…

La lune était sereine et jouait sur les flots.

 

Victor Hugo (1802-1885) - Les Orientales

 

10853_201061326763_176154141763_2984293_6588081_n.jpg

20:29 Écrit par Isabeau dans poésie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/12/2010

La vie...

 

Une neige immaculée  un ciel bleu azur. Une grande plaine, immobile et sans voix.

Pas un bruit, pas un son. Toute vie parait éteinte…..

 

La valse des saisons m’enivre et m’étourdit.  

Chaque jour que découvrent mes yeux,

Qu’il soit bleu, qu’il soit gris,

Est un pas de plus sur le chemin de mon histoire.

Sa fin n’est pas écrite,

 

Il me reste tant à voir….

 

Hervé Desbois

 

4saisons001.jpg

 

07:57 Écrit par Isabeau dans poésie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/12/2010

VOICI L’HIVER…

La neige est un poème.

Un poème qui tombe des nuages,

 

En flocons blancs et légers.

Ce poème vient de la bouche du ciel,

 

De la main de Dieu.

Il porte un nom.

 

Un nom d’une blancheur éclatante :

 

Neige.

 

balade_foret.jpg

07:26 Écrit par Isabeau dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/11/2010

Avec un peu d'avance

1685u8lf.gif

On voit sur nos terres

A l'abord des rivières

L'empreinte des mauvaises nuits

Les matins gris

Aux vents du nord se sont soumis

Le givre escalade

Nos plaines malades

Jusque dans leurs moindres replis

Sur le pays le soleil est pâle à midi

 

Et c'est curieux de voir comme tout cela ressemble

A ces temps mal aimés que l'on connait bien

Toutes ces choses-là venant tout ensemble

Laissent à penser que c'est l'hiver demain.

 

Il court sur nos terres

La nouvelle fière

D'un loup abattu au matin

Sur le chemin

De l'ancien champ de sarrasin

 

Se figent les sources

Se perdent leur course

Que prennent les glaces en chemin

Jusqu'au déclin

D'un jour qui s'est levé pour rien

 

Et c'est curieux de voir comme tout cela ressemble

A ces temps mal aimés que l'on connaisse bien

Toutes ces choses-là venant tout ensemble

Laissent à penser que c'est l'hiver demain.

 

On dit par nos terres :

"Le vent des misères

A choisi de vivre chez nous"

On dit surtout :

"Le froid n'est pas heureux partout"

 

Alors viendra la nuit où la fille des neiges

Appellera ton nom jusqu'au matin

Etranger, méfie-toi de tous ses sortilèges

Mais tu apprendras tout ça : c'est ton premier hiver demain.

 

William Sheller "C'est l'hiver demain".

37956_120209698039200_100001505115687_133683_4270831_n.jpg

 

10:46 Écrit par Isabeau dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/11/2010

Citation

"Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre". Victor Hugo

luna2ln1.jpg

07:59 Écrit par Isabeau dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/11/2010

Bon week-end!!!

Si le temps le permet, nous irons à Aix-La-Chapelle ce dimanche pour visiter le marché de Noël. Sinon, nous resterons bien au chaud. Portez-vous bien.

54Charles_Wysocki_10.jpg

17:55 Écrit par Isabeau dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/11/2010

Action de grâce

Aujourd'hui, jeudi 25 novembre, nos amis américains fêtent la "Thanksgiving".

L’Action de grâce (avec ou sans « s ») ou Thanksgiving (en anglais) est une fête célébrée au Canada le deuxième lundi d’octobre et aux États-Unis le quatrième jeudi de novembre. Certains pays la célèbrent à d'autres dates.

 

Historiquement un jour de fête chrétienne durant lequel on remerciait Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs que l’on avait pu recevoir pendant l’année, cette célébration est désormais laïque en Amérique du Nord, les administrations et la plupart des entreprises étant fermées ce jour-là.

 

Pour certains peuples amérindiens, l'Action de grâce constitue une commémoration des guerres indiennes.

 

 

Le repas de l’Action de grâce est traditionnellement composé d’une dinde, animal tout juste découvert par les premiers Européens dans le Nouveau Monde.

 

Aux États-Unis, l’Action de grâce est célébré en famille autour de grands dîners et en joyeuses réunions. Le nom de « Thanksgiving » (signification anglophone de l’Action de grâce) évoque des cuisines odorantes et de grands placards à provisions pleins de bonnes choses, mais c’est aussi une fête religieuse avec messes et prières.

 

La veille de l’Action de grâce, les associations distribuent des repas aux personnes sans domicile fixe dans les grandes villes.

 

rockwell_want.jpg

 

 

15:18 Écrit par Isabeau dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2 jours à tuer

Ce film que je l'ai vu un dimanche soir, il y a deux semaines environ. Une histoire émouvante à regarder jusqu'au bout. Il a un dénouement tellement inattendu.

2-jours-a-tuer_01.jpg

 

Avec un Albert Dupontel majestueux!!!

2-jours-a-tuer-4.jpg

Voici le synopsis:

À la veille de ses 42 ans, Antoine Méliot est un publicitaire à qui la vie a tout donné : Cécile, une épouse douce et aimante, deux enfants, des amis affectueux, une belle maison dans les Yvelines et une bonne situation financière. Mais un jour, pour une raison indéterminée, il choisit de mettre fin à cette existence confortable. En l'espace d'un week-end, il s'évertue à démolir tout ce qui faisait sa vie.

 

Il commence son œuvre destructrice en claquant la porte de son travail, après avoir délibérément saboté un rendez-vous avec un client. De retour chez lui, son épouse l'accuse d'infidélité : le midi-même, l'une de ses amies l'a vu déjeuner en compagnie d'une autre femme. Antoine ne dément pas et annonce à son épouse bouleversée qu'il souhaite mettre un terme à leur vie conjugale. Plus tard, ses enfants lui offrent des dessins comme cadeaux d'anniversaire. À leur grande consternation, Antoine se montre critique et sévère, estimant que leurs travaux sont ratés.

 

Le soir même, ses amis lui ont préparé un dîner-surprise pour célébrer l'évènement. Avec férocité, il leur jette à la figure des vérités difficiles à entendre et se comporte de façon grossière, allant jusqu'à simuler un adultère avec la femme d'un des convives. Nul ne comprend ce qui lui arrive. La soirée est définitivement saccagée par un pugilat opposant les invités à un Antoine complètement hystérique. Après avoir jeté dehors ses ex-amis, il quitte pour toujours le domicile familial.

 

Sans un regard pour sa vie passée, il entreprend un voyage à destination de l'Irlande où habite son père, un homme bourru et solitaire, qu'il connaît très peu. Quelle douleur secrète abrite le cœur d'Antoine ? Pourquoi ressent-il aussi soudainement le besoin de se sentir "vivant" ?

 

 

Si ce drame trouve une explication sans complaisance, il permet au cinéaste de s’interroger sur le sens de la vie au sein d’une société dominée par l’argent.

 

Le générique de fin est un chef d'oeuvre interprété par Serge Reggiani "Le temps qui reste"

 

10:56 Écrit par Isabeau dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/11/2010

Cheese & wine

Pour fêter l'arrivée du Beaujolais nouveau, ce soir ce sera un soupe au fromage

154784_166939046671030_100000648079159_364969_8388118_n.jpg

13:29 Écrit par Isabeau dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/11/2010

Mes films du week-end de la Toussaint

Dimanche soir, je suis allée voir 'Elle s'appellait Sarah' au cinéma

Paris, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel' d'Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l'avis des siens, Julia décide d'enquêter sur le destin de la fillette et de son frère. Soixante ans après, cela lui coûtera ce qu'elle a de plus cher. Paris, le 16 juillet 1942 : la rafle du Vel' d'Hiv'. La police française fait irruption dans un appartement du Marias. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard, et sa grande sœur Sarah, dix ans, l'enferme et emporte la clé en lui promettant de revenir. Mais elle est arrêté et emmenée avec ses parents.

 

Elle s'appelait Sarah’ fait partie de ces films, qui se font un devoir de perpétuer la mémoire. D'ailleurs Tatiana de Rosnay l'a même inscrit sur la couverture 'Pour ne pas l'oublier’ tout simplement. Car la petite Sarah est une de ces enfants, qui en juillet 1942, ont été déportés lors de la rafle du Vélodrome d'Hiver. Il ne fait rapidement aucun doute que cette petite fille fictive n'est que le reflet de tous les enfants enfermés ce jour-là. Avec une justesse poignante, on décrit les conditions d’enfermement, les sentiments confus d’une enfant que la vie confronte trop jeune à la violence des adultes. Il est difficile de ne pas se passionner pour la quête de Sarah.
Parallèlement au calvaire de cette enfant, on découvre la vie de Julia Jarmond, journaliste américaine à Paris qui, pour les besoins d'un article, doit se renseigner sur ce funeste 16 juillet 1942. Elle découvre alors l’amnésie qui frappe la plupart des Français qu’elle rencontre. Cette héroïne moderne doit dans un même temps surmonter les embûches de sa propre vie personnelle et semble se nourrir du courage de Sarah pour y parvenir.
‘Elle s’appelait Sarah’ remet les pendules à l’heure et semble tirer une sonnette d’alarme : non, il ne faut ni minimiser, ni oublier un tel acte.
Ce film émeut, enseigne et surtout rend un hommage poignant à ces familles décimées du jour au lendemain.

Elle-s-appelait-Sarah.jpg

 

 



 

 

 

 

 

Lundi, nous avons regarde 'Tête de Friche' en famille. C'était un bon moment ensemble, autour d'un très beau film

 

C'est l'histoire d'une de ces rencontres improbables qui peut changer le cours d'une vie : la rencontre entre Germain, la cinquantaine, presque analphabète, et Margueritte, une très vieille dame très érudite. Germain mène une vie tranquille entre ses potes, sa copine Annette et sa caravane, installée au fond du jardin de sa mère. Il n'a jamais connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans le vouloir et lui fait bien sentir. Et à l'école primaire, il était la tête de turc de son instituteur. Ses copains de bistrot l'aiment bien, mais se moquent souvent de lui. Pourtant Germain, loin d'être un imbécile, est un philosophe candide, un diamant brute dans lequel jamais personne n'a songé à tailler de facettes. Si sa tête est restée en "friche", c'est qu'on ne l'a pas cultivée. Un jour, il va rencontrer Margueritte qui va lui lire à haute voix des extraits de romans. Germain va découvrir la magie des livres, dont il se croyait exclu à jamais. Mais Margueritte perd la vue, et pour l'amour de cette petite grand-mère malicieuse et attentive, il ira jusqu'à se mettre à lire pour elle, à haute voix, lorsqu'elle ne pourra plus le faire. C'est une histoire qui parle de gens simples et vrais, parfois touchants, amusants et souvent très drôles. Une histoire tendre, pleine d'espoir, qui prouve qu'il est toujours possible d'apprendre et jamais trop tard pour être heureux.

 

Un film plein de poésies, j’ai adoré, on passe un super moment

 

74151.jpg

10:48 Écrit par Isabeau dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

01/11/2010

Pensées

CEM46609877_113302570797.jpg

La fuite est futile, nous sommes tous prisonniers au milieu d'un cercle, quelle que soit la façon dont nous vivons notre vie, l'anéantissement nous attend, la mort n'oublie personne.

 

 Andrei Stoiciu

09:30 Écrit par Isabeau dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/10/2010

Thanks God it’s Friday

24887_387310578292_347160508292_3900027_2916944_n.jpg

Ce soir, 18 heures, je termine au bureau, puis j’ai presque une semaine de congé. Je me sens très fatiguée et j’en ai bien besoin.

 

 

C’est pourtant une période de l’année que je n’aime pas. Lundi, ce sera la Toussaint, une journée où l’on va fleurir les tombes de nos chers disparus.

Enfin, de n’est qu’une tradition, car il n’y a pas que ce jour là qu’il faut y penser. Pour ma part, ma sœur qui m’a quittée il y a bientôt vingt ans est encore présente tous les jours dans mes pensées.

 

Régulièrement, je ressens le besoin d’aller me recueillir là où elle se repose. Je n’ai malheureusement pas assez le temps pour y aller aussi souvent que je le souhaite. Il y a la distance, environ 65 kms, ensuite mon travail…

 

Le reste de la semaine, si le temps le permet, je passerai un peu de bon  temps avec mes fils et mon mari. C’est bon de se retrouver sans cette contrainte horaire que nous subissons à longueur d’année et que j’ai de plus en plus de mal à supporter.

20:40 Écrit par Isabeau | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

26/10/2010

La louve solitaire n'est plus

Vive la louve.

En effet, comme beaucoup le savent déjà, Pierre et moi avons dit "oui" pour le meilleur et le pire depuis le 18 septembre.

mariage, venise 013.jpg

mariage, venise 023.jpg

10:43 Écrit par Isabeau dans Un peu de moi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/05/2010

Bonne semaine!

Un jour Dieu ordonna au coca de coller ... et le Coca Cola !


Un jour Dieu dit à Bernard-Henry de les voir et Bernard-Henry Lévy.


Un jour Dieu demanda à Bana de nier et Banania !


Un jour Dieu a demandé à Hugo de travailler et depuis Hugo Boss!


Un jour dieu ordonna à Nute de changer de place, et aujourd'hui, Nutella.


Un jour Dieu ordonna à Katy de mourir, et Katy Perry.


Un jour, Dieu ordonna de tuer Zani .......... et Pan!zani.


Un jour dieu ordonna à tous de dire au revoir à Manu et Manu Tchao !


Un jour, Dieu ordonna à David de guetter, et David Guetta.


Un jour, Dieu ordonna à Hélène de se perdre, et Hélène Ségara.


Un jour, Dieu ordonna à Thierry de rire de sa blague, et Thierry Henry.


Un jour, Dieu ordonna à Bruce de lire, et Bruce Lee.


Un jour, Allah demanda à Mouss' de taffer, et Moustapha.


Un jour, Dieu demanda à Carla de bronzer, et Carla Bruni.

 

Amusons-nous et trouvons-en d'autres !!!

y712kp1a

08:30 Écrit par Isabeau dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

20/05/2010

L'évangile selon Pilate

Je viens de terminer ce roman captivant qui m'a tenu en haleine.

9782226167095

 

Dans le jardin des oliviers, un homme attend que les soldats viennent l’arrêter pour le conduire au supplice. Quelle puissance surnaturelle a fait de lui, fils de menuisier, un agitateur, un faiseur de miracles prêchant l’amour et le pardon ? Deuxième partie : Trois jours plus tard, au matin de la Pâque, Pilate dirige la plus extravagante des enquêtes policières. Un cadavre a disparu et est réapparu vivant ! Y a-t-il un mystère Jésus ou simplement une affaire Jésus ? A mesure que Sherlock Pilate avance dans son enquête, le doute s’insinue dans son esprit. Et avec le doute, l’idée de foi.

08:30 Écrit par Isabeau dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/05/2010

Anniversaire


Aujourd’hui ça fait 3 ans que nous nous aimons. Grâce à Pierre, j’ai à nouveau confiance dans la vie. Je sais à nouveau conjuguer le verbe « aimer ». Avant, je pensais que tout cela ne m’était pas réservé et que ça n’arrivait qu’aux autres.

 

Merci mon amour d’avoir apporté du soleil dans ma vie.

lh_084Finale

07:30 Écrit par Isabeau dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : amour, pensees, un peu de moi, la louve |  Facebook |

17/05/2010

Ce 14 mai

Vu tous les évènements des jours passés et à venir et du fait que je n'étais pas chez moi le 14 mai, je tenais à poster ce petit message pour ma chère soeur qui m'a quittée il y a 19 ans déjà.

Gaby, tu es encore présente chaque jour dans ma vie. Tant que je vivrai, tu seras à mes côtés. Je t'aime ma chérie.

24584_1146074751631_1820409711_285499_4944428_n

18:30 Écrit par Isabeau dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, pensees, un peu de moi, la louve |  Facebook |

Encore une belle journée ensoleillée

Grâce à notre chère hôtesse, qui avait pris son rôle très à coeur, nous avons passé un très beau dimanche . Le cadre était très agréable et la nourriture excellente. En plus, Josette nous avait bien gâtés, nous avons reçu chacun notre menu caligraphié. Merci pour tout et à bientôt.

DSC01974

DSC01976

 

DSC01978

 

DSC01984

10:53 Écrit par Isabeau dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/05/2010

Voici vendredi

Voilà une semaine courte qui s'achève, laissant place à un week-end assez mouvementé et une semaine qui s'annonce riche en evènements. 

imageCAGO6DYO
 

16:45 Écrit par Isabeau dans Un peu de moi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/05/2010

Le pardon

Quoi qu'on vous ait fait, apprenez à pardonner. La rancœur vous emprisonne et entretient vos souffrances, elle vous domine et vous empêche de trouver la paix, vous attache à un passé que vous ne pourrez jamais changer. Se concentrer sur le passé vous empêche inévitablement de jouir des petits bonheurs du présent. Laissez la responsabilité de votre douleur entre les mains de celui qui l’a causée et avancez !

Passez une excellente journée

 

mry47d9a

10:05 Écrit par Isabeau dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pensees, sentiments, loups |  Facebook |